Aller au contenu principal

Un pain Aliénor, 100 % local

Valoriser le blé produit localement, c'est l'objectif de la baguette Aliénor, démarche menée par la Dynamique Céréalière. Agriculteurs, meuniers, boulangers, GMS, travaillent en commun.

Évelyne Laché espère étendre la fabrication de ces baguettes 100 % locales.
Évelyne Laché espère étendre la fabrication de ces baguettes 100 % locales.
© Elisabeth Hersand

Derrière le sac à pain "Aliénor", que les consommateurs retrouvent autour de leur baguette dans une partie des boulangeries du Poitou-Charentes, c'est le blé de 70 agriculteurs de l'ex Poitou-Charentes que l'on retrouve. "Nous sommes tous adhérents d'Océalia" explique Évelyne Lâché. Cette agricultrice de Saint-Jean-d'Angély est aussi la présidente de l'association "la dynamique céréalière", qui est à l'origine de la démarche pour cette baguette. "C'est un peu la continuité du Pain Filou" qui se faisait à l'époque de l'Irqua Poitou-Charentes. "Nous avons pris notre indépendance au moment de la fusion des instituts et la création de l'Aana". Au sein de l'association, on retrouve donc les agriculteurs (représentés par Océalia), les meuniers, ainsi qu'une vingtaine de boulangeries (la plupart en ex-Poitou-Charentes et quelques unes en Gironde), et plusieurs GMS qui fabriquent leur pain. "Les agriculteurs livrent à la coop, qui dispose de cellules dédiées, et qui fait elle-même le mélange qui est ensuite livré aux 3 meuniers." C'est également Océalia qui se charge de réaliser les audits auprès des meuniers et boulangers, car la baguette Aliénor, qui existe depuis 2020, est également soumise à un cahier des charges ( assez semblable au CRC ou label Rouge et sans insecticide après récolte). Le sel utilisé doit aussi provenir de l'île de Ré. Trois ans après la création officielle de cette baguette, et si les adhérents semblent convaincus de la démarche, il reste aujourd'hui à la faire connaître et grandir. "Nous avons de la marge en termes de producteurs !" assure Évelyne Laché. Cette semaine, la Dynamique Céréalière était d'ailleurs présente à Expo Hôtel à Bordeaux, avec certains producteurs, pour rencontrer des boulangers et leur présenter la baguette Aliénor.

Lire également le témoignage d'un boulanger de la Vienne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité