Aller au contenu principal

Edito
« Tout le monde scrute le pluvio »

" Déjà éprouvée par la grippe aviaire, la profession agricole voit se profiler un deuxième coup dur en ce printemps : la sécheresse qui s’installe, et zéro pluie à l’horizon. Pour la seule zone du thouarsais, on enregistre 80 mm d’eau depuis janvier. Agriculteur en conservation des sols, non-irrigant, je vois mes blés griller sur pied sans rien pouvoir y faire. Les épiaisons sont plus précoces que d’habitude et si la pluie n’arrive pas, la grosseur des grains pourrait être affectée, avec pertes de rendements et dégradations de la qualité sévères à la clé.

 

Avec la guerre en Ukraine, une mauvaise récolte ici accentuerait les risques de pénuries dans certaines régions du monde.


Quels que soient les systèmes, tous les agriculteurs sont dans l’angoisse. Les plus anciens y voient une ressemblance avec le printemps qui avait précédé la sécheresse de 1976. Les éleveurs ont pu faire une première coupe d’herbe correcte mais craignent pour le potentiel des prochaines. Certains agriculteurs ont préféré ne pas semer encore leurs cultures de printemps… En clair, après deux ans de bonne conjoncture en grandes cultures, la donne pourrait être rebattue par la sécheresse. De mauvais rendements mettront en tout cas en péril l’autonomie alimentaire. Avec la guerre en Ukraine, une mauvaise récolte ici accentuerait les risques de pénuries dans certaines régions du monde.
Hasard de calendrier, c’est la semaine où la sécheresse printanière se durcit que le projet des réserves de substitution en Deux-Sèvres franchit un nouveau cap, avec la mise en service de la retenue de Mauzé. Cette solution de stockage fournit de l’eau au moment où elle manque cruellement : c’est une des solutions à la raréfaction de la ressource."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité