Aller au contenu principal

Semis d'automne perturbés par les fortes pluies

L'accumulation des précipitations ces dernières semaines sur le département freine les agriculteurs dans leurs semis de blé et d'orge. En cause, des terres gorgées d'eau.

Faute de pouvoir entrer dans les parcelles, impossible d'intervenir contre la pression des adventices.
Faute de pouvoir entrer dans les parcelles, impossible d'intervenir contre la pression des adventices.
© Elisabeth Hersand

On ne peut pas dire que le timing est bon pour les producteurs de céréales. En pleine période de semis, les importants cumuls de pluie ont mis à l'arrêt les chantiers en cours. Une réalité rencontrée par Mathieu Lambert, producteur de céréales à Jaunay-Marigny. "On a commencé à semer le 16 octobre. Toutes les orges ont été semées. Mais on était à 50 % de la sole semée au moment où les pluies ont commencé le jeudi suivant. Jusqu'au week-end du 11 novembre, on a pris 220 mm d'eau." Le céréalier indique qu'il n'y a pas de perte pour le moment sur l'exploitation. "Dans ce qu'on a réussi à faire, il n'y a pas de problème pour la graine. Il n'y a pas eu de gros abats d'eau. Blé et orge, tout est en train de lever." Mais avec les sols détrempés, il y a eu recours au labour, ce qui n'était pas prévu. "Ça fait augmenter le coût de l'implantation de la culture. On doit aussi augmenter la densité de semis par rapport à une perte potentielle due au retard des semis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Publicité