Aller au contenu principal

Région : les élus déplorent un budget contraint

Lundi dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a voté en assemblée plénière son budget 2024. Il se monte à près de 3,5 milliards d'euros. Son président, Alain Rousset, l'estime insuffisant au regard des nombreux champs de compétences de sa collectivité.

Alain Rousset, Sandrine Derville et Bixente Etcheçaharreta, ont présenté dès vendredi dernier les dossiers de la plénière.
Alain Rousset, Sandrine Derville et Bixente Etcheçaharreta, ont présenté dès vendredi dernier les dossiers de la plénière.
© Sébastien Blanquet-Riviere

Il y avait 33 dossiers inscrits à l'ordre du jour de la récente plénière du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, dont celui du budget 2024 de la collectivité. En présentant son montant (3,5 milliards tout de même), le président de la collectivité, Alain Rousset, n'a pas caché pas son agacement contre le Gouvernement. "À l'échelle des régions de l'Union européenne, il est faible. Pour un Land de Hesse en Allemagne, similaire à notre région en nombre d'habitants, il est de 40 milliards, celui du Pays basque espagnol est de 18 milliards d'euros". Et le président d'insister sur la baisse des dotations, ou encore "une fiscalité qui n'est pas adaptée à nos compétences". Il rappelle que la Région a aussi relevé plusieurs défis ces dernières années comme l'accompagnement des entreprises pendant la crise du Covid. "On ne comprend pas l'absence de considération de l'État. Il n'y a pas de mesures de compensation".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité