Aller au contenu principal

Récolte : la fenêtre météo s’ouvre sur des couverts humides

Cette fin de semaine, la récolte de foin sera bien avancée. Au cours du week-end, les moissonneuses-batteuses devraient avaler les premiers hectares d’orge. Les épisodes pluvieux de ces dernières semaines semblent laisser la place à un temps sec.

Les caprices de la météo ont perturbé la saison agricole sur de nombreuses communes du département. Le nord des Deux-Sèvres, habituellement sec, a enregistré de fortes précipitations.
Les caprices de la météo ont perturbé la saison agricole sur de nombreuses communes du département. Le nord des Deux-Sèvres, habituellement sec, a enregistré de fortes précipitations.
© Christelle Picaud

Les températures montent, et, avec elles, la pression que l’arrivée de la récolte exerce sur les agriculteurs. « On entrera dans les orges en fin de semaine », promet mercredi 20 juin, Marcel Guérin, de la SMTA Guérin à Melle. Les prévisions météorologiques à 10 jours « annoncent du beau temps. Pas d’humidité en tout cas. Si les températures restent élevées, dans les derniers jours de juin, nous moissonnerons des blés dans la plaine de Niort ».
D’ici-là, les éleveurs auront terminé les foins. Le travail a été engagé en début de semaine. « Le temps ne nous ayant pas permis d’intervenir plus tôt, nous sommes sur certaines prairies naturelles en première coupe. Le foin extrait de ces couverts sera dur, pas terrible », prédit Florian Thomas, de Mauzé-Thouarsais. Mardi, Patrick Souchard, éleveur de moutons à Vernoux-en-Gâtine, fanait un couvert composé de trèfle violet, luzerne et ray-grass dactyle. « On en avait marre de la pluie. On était impatient de rentrer dans les champs, mais finalement on n’est pas en retard par rapport au développement de la végétation. Cette deuxième coupe s’annonce de qualité ». Une promesse qui, chacun le souhaite, devra compenser les accidents de cultures de ces dernières semaines. Cette fenêtre météo est la première de ces derniers mois. L’humidité a été telle que l’enrubannage a largement été privilégié pour la première coupe de foin. Plus coûteux, le procédé technique permet de sécuriser dans les exploitations d’élevage une partie des besoins en fourrages de l’année.

Lire la suite dans Agri 79 du 22 juin 2018

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité