Aller au contenu principal

Eau
Protocole du bassin du Clain: veille renforcée sur la qualité de l’eau

Une deuxième version du protocole du bassin du Clain vient d’être finalisée. Après une reprise de la concertation ces six derniers mois avec les acteurs du territoire concernés par la ressource en eau, le texte passe un cran au-dessus pour parvenir à un plus grand consensus, avec de nouvelles mesures sur la qualité de l’eau, la réduction des nitrates et des produits phyto, la protection de la biodiversité et des milieux aquatiques.

« Ce n’est pas un protocole uniquement pour créer des réserves de substitution. Il repose aussi sur la transformation des pratiques agricoles et l’amélioration de la qualité de l’eau », souligne Jean-Marie Girier, le préfet du département, entouré ici d’Olivier Pin, président de l’Adiv 86, et de Bertrand Lamarche, président de Rés’Eau Clain.
© DR

C’est une nouvelle version du protocole d’accord sur le bassin du Clain que vient de présenter en début de semaine le préfet du département, Jean-Marie Girier. Ce document encadre le projet de création de 30 réserves de substitution, porté par les 5 coopératives réunies au sein de Rés’eau Clain (153 exploitations), et par l’association départementale des irrigants de la Vienne.

On en était resté en fin d’année dernière à un blocage dans le projet de construction des fameuses « bassines », faute de signature d’acteurs majeurs de l’eau. Ce sont notamment les producteurs d’eau potable, Grand Poitiers et le syndicat Eaux de Vienne, et les syndicats de rivières, qui n’ont pas voulu à l’époque signé le document. « Ils voulaient aller plus loin, sur la qualité en particulier », confie le préfet. « On a pris leurs délibérations en compte. Ça nous a servi de feuille de route pour satisfaire ces attentes. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité