Aller au contenu principal

Petits et gros robots : des outils complémentaires

Le monde de la robotique agricole se sépare en deux catégories, les petits et les gros robots, qui se révèlent complémentaires dans le travail du sol. Ils proposent en outre un bon compromis entre respect des sols et tâches à effectuer.

Horsch travaille sur un gros semoir autonome aux dimensions peu compatibles avec l’Europe de l’Ouest, mais qui pourrait intéresser certains pays.
© Horsh

La robotique connaît un véritable essor dans le monde agricole. La difficulté à trouver de la main-d’œuvre constitue la motivation première vers ces solutions automatisées. Après s’être largement démocratisées dans l’élevage, avec les robots de traite et d’alimentation, le maraîchage et les cultures pérennes (vignes et vergers) sont maintenant les domaines les plus avancés. Animés par des batteries électriques ou des motorisations hybrides, ces robots ne travaillent qu’un rang ou une planche à chaque passage et affichent des dimensions modestes. Les faibles besoins de puissance leur procurent une bonne autonomie, approchant généralement une journée. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité