Aller au contenu principal

Paillard à la conquête de Paris

Le Gaec Dessalas de Saint-Christophe concourra le 2 mars à Paris au salon de l’agriculture avec le taureau limousin Paillard.

Jean-Claude Provost, Corentin Carette, Éric Cazenavette et Pierre-Henri Dessalas entourent Paillard.

Pierre-Henri Dessalas ne cache pas une certaine montée de stress à l’approche de la manifestation. Il présentera pour la deuxième fois un animal à Paris (il avait présenté le taureau Isidor en 2017 qui avait obtenu le premier prix de synthèse). L’éleveur bovin de Saint-Christophe décrit le parcours de son protégé : « Paillard a été sélectionné en janvier à Lubersac (Corrèze). Mais la préparation pour le concours a commencé dès le mois de mai 2022, pour amener le taureau à son meilleur niveau début mars, le plus progressivement possible. Un peu comme un sportif de haut niveau. On est dans la précision pour son alimentation. Je l’entraîne à marcher tous les deux jours au licol, il fait un petit kilomètre sur la route à allure modérée puis soutenue ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Max Soulard, habitué du Salon de l’agriculture, s’y rendra pour la 22ème année, avec Sonic, un taureau de race charolaise. (Photo d'archives)
Des Charentais-Maritimes en partance pour Paris
  S'il n'y aura pas de présence officielle du département au Salon, plusieurs producteurs feront le déplacement à l'occasion de…
Tout ce que vous voulez savoir sur les réserves sans oser le (re)demander
Qu’on les appelle réserves de substitution ou bassines, ces solutions de stockage de l’eau, prévues sur le bassin Sèvre Niortaise…
La FNSEA 17 et les JA 17 appellent à manifester à La Rochelle.
FNSEA 17 et JA 17 appellent à la mobilisation mercredi 22 mars à La Rochelle
Des enjeux locaux comme nationaux seront portés lors de cette manifestation devant les locaux de la DDTM.
A la Cuma d’Epannes, les jeunes installés comptent sur les réserves d'eau
Selon ces quatre agriculteurs installés depuis moins de 10 ans, seulement deux fermes, sur les sept que regroupent leur Cuma,…
Le concours de taille revient !
Samedi 11 mars, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Saintonge seront à pied d’œuvre, au lycée Le Renaudin, à Saint-Germain-de-…
Publicité