Aller au contenu principal

Moissons : « du jamais vu depuis 20 ans »

Les céréaliers sont encore nombreux à scruter le ciel et les relevés météo pour terminer leurs récoltes en blé, en orge ou en colza. Une fin de campagne qui traîne en longueur et qui a déjà un impact sur les rendements et la qualité des récoltes.

Les moissons ont commencé plus tard que les années habituelles.
Les moissons ont commencé plus tard que les années habituelles.
© Alexandre Veschini

Face à une météo capricieuse, les céréaliers ont peu d’options pour tirer le meilleur de leur production. La succession depuis le début du printemps d’un épisode de sécheresse, suivi de la grêle en mai a fragilisé les cultures. « Il y a eu un peu de dégâts et à ça s’est ajoutée la forte pluviométrie depuis fin juin », constatent Tony Fouché et Laurent Clochard, codirecteurs de la Coop de Mansle. Une météo qui a compliqué la bonne gestion des parcelles, induisant des récoltes parfois très hétérogènes notamment avec la multiplication d’averses extrêmement localisées. Les situations sont plus variées que jamais avec parfois de grosses variations d’une parcelle à l’autre. « Les agriculteurs vont devoir gérer davantage à la parcelle, plutôt qu’à la culture pour valoriser au mieux leurs apports azotés », conclut Lise Gouaud-Lecoq, conseillère Grandes Cultures à la Chambre d’agriculture de la Charente.

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 30 juillet 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité