Aller au contenu principal

Mirebeau : un nouveau collège en 2026

Les élus du Département et de la communauté de communes du Haut-Poitou ont détaillé lundi le projet de reconstruction du collège Georges David à Mirebeau. L’établissement sera adossé à un nouveau centre socio-éducatif et sportif.

Le montant total des travaux se monte à 33 M€.
© Agence Ricciotti

Après Vouneuil-sous-Biard, c’est Mirebeau qui va se doter d’un collège flambant neuf. Sa livraison est programmée pour mai 2026. Il ne s’agit pas cette fois d’un nouveau collège dans la commune mais d’une reconstruction. L’établissement existant, agrandi au fil des années, et situé au cœur du centre-ville, montrait des signes de vétusté. L’hypothèse de sa rénovation émise en 2018 a été écartée, confiait en début de semaine Henri Colin, vice-président du conseil départemental en charge de l’Éducation, lors de la présentation du projet du nouveau bâtiment. « Il a donc été impératif de trouver un nouveau terrain. » Une volonté qui est arrivée où, au même moment, la communauté de communes du Haut-Poitou avait en tête un projet de construction d’un centre socio-culturel. Les deux collectivités, avec la municipalité, ont donc établi un dossier commun pour construire sur un même terrain (25 000 m2), un collège et un pôle socio-éducatif et sportif. Pour ce projet, « original par son montage », comme le qualifie le président du Département, Alain Pichon, c’est le cabinet d’architecture Ricciotti qui a été retenu. C’est lui qui a conçu les plans d’un des bâtiments du musée des civilisations de la Méditerranée, Marseille. Rien que ça ! D’un côté, le collège s’installera sur une emprise de 3 000 m2. Il accueillera 450 élèves (400 dans l’établissement actuel). En face, un centre socio-culturel  recevra des enfants âgés de 0 à 16 ans, explique Cécile Ruy-Carpentier, responsable d’opérations à la direction Bâtiments du Département. Juste à côté sera construit un équipement sportif couvert avec un terrain de basket et un mur d’escalade. L’ensemble se veut à la pointe du respect de l’environnement, poursuit Cécile Ruy-Carpentier. Il répond à un cahier des charges précis pour limiter l’empreinte carbone et réduire la facture énergétique. « Les bâtiments seront vertueux au niveau énergétique et de la biodiversité ». Les « matériaux biosourcés » seront privilégiés dans la construction comme des murs en béton de chanvre. Des ombrières photovoltaïques seront installées sur le parking pour rechercher l’auto-suffisance en production électrique. La construction d’une chaudière à miscanthus est prévue. L’opportunité de développer une filière avec des agriculteurs du Mirebalais et de participer à l’amélioration de la qualité des eaux de captage, indique Benoît Prinçay, président de la communauté de communes du Haut-Poitou. Les premières implantations se feront en avril-mai prochains.

 

A lire également: https://www.caracterres.fr/developpement-durable-les-eleves-font-leur-part

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Publicité