Aller au contenu principal

Prairies
Mettre les bonnes pratiques à l’honneur

Quatre élevages situés sur le territoire de la Communauté d’agglomération Rochefort-Océan ont participé le 7 juin à une déclinaison locale du Concours général agricole, dans la catégorie prairies et concours.

Depuis 2014, le Concours général agricole intègre un volet dédié aux pratiques agro-écologiques, divisé en deux catégories : l’agroforesterie et les prairies et parcours. C’est sur ce dernier volet que la Communauté d’agglomération de Rochefort-Océan (Caro) a décidé d’organiser une épreuve de sélection locale. « Nous avons commencé en 2018 », explique Bruno Bessaguet, vice-président de la collectivité et maire de Moragne. « Pour le moment, en Charente-Maritime, nous sommes les seuls à le faire. » Une deuxième édition avait eu lieu en 2019, puis le Covid avait enrayé cette dynamique naissante.
Il aura donc fallu attendre cette année pour voir la troisième édition de l’événement, qui a été organisé le 7 juin. Le principe reste le même : « nous faisons appel à quelques techniciens pour estimer la valeur agronomique et écologique de ces prairies, ainsi que l’intérêt que l’élevage peut avoir pour ces parcelles, et réciproquement. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité