Aller au contenu principal

Mesures de restriction de l’irrigation agricole


Les épisodes pluvieux de ce week-end couplés à une baisse notable des températures journalières ont permis une remontée des débits de certaines rivières mais n’ont pas permis de réduire la baisse de niveau de certaines nappes ou cours d’eau. L’application des seuils réglementaires spécifiques à l’irrigation agricole, définis par arrêté cadre, se traduit par les mesures de restrictions suivantes :

– Passage en crise dans le bassin du Clain à compter du 22 août - 8h : Pour les cultures (hors cultures expérimentales) faisant l’objet d’une dérogation, 50 % de réduction du volume hebdomadaire et interdiction des prélèvements entre 9 heures et 19 heures. Pour les autres cultures dont les cultures expérimentales, interdiction des prélèvements.

– Passage en alerte dans le bassin Aume-Couture à compter du 22 août - 8h :

• Réduction du volume hebdomadaire 3 % du volume autorisé estival. Ces restrictions par pourcentages hebdomadaires s’appliquent à tous les préleveurs-irrigants, sauf aux volumes autorisés globaux inférieurs à 5 000 m3 par exploitation sur une même unité hydrographique. Elles ne s'appliquent pas à l'arrosage des prairies ou luzerne.

• Arrêt de l’irrigation 3 jours par semaine (les mercredi, vendredi et dimanche de 8h00 le matin à 8h00 le lendemain matin).

Les mesures applicables depuis le mardi 23 juillet 2019 aux usages domestiques et secondaires sont par ailleurs maintenues.

Le tableau ci-joint actualise l’ensemble des mesures en vigueur dans le département des Deux-Sèvres. Elles seront adaptées pour les bassins deux-sévriens, au vu de l’évolution de la situation. Les organismes uniques de gestion collective (OUGC) sont à la disposition des irrigants pour toute précision utile concernant ces mesures.

Les arrêtés, la carte des restrictions et les bulletins d’étiage sont en ligne sur le site Internet des services de l’Etat : http://www.deux-sevres.gouv.fr/

L’attention de tous est appelée sur la nécessité de veiller à un usage responsable de la ressource en eau. Il convient aussi, pour les propriétaires et gestionnaires d’ouvrages hydrauliques, de prendre régulièrement connaissance de l’évolution de la situation hydrologique et, quand la réglementation le permet de procéder à des manœuvres d’ouvrages uniquement si elles ne sont pas susceptibles de porter atteinte aux différents enjeux et usages liés à l’eau (milieux aquatiques, alimentation en eau potable notamment).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité