Aller au contenu principal

Pac 2023
Mesures agro-environnementales : c’est reparti pour cinq ans

Les engagements dans le cadre des MAEC 2023-2027 doivent être pris avant la déclaration Pac, soit le 15 mai. Nouveauté : la création des zones intermédiaires, qui complètent le dispositif précédent.

© Chambre Interdépartementale d'agriculture 17-79

Avec la programmation Pac 2023-2027, il est de nouveau possible de souscrire des engagements aux mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) pour cinq ans. Des zones intermédiaires ont été créées, permettant à la totalité des agriculteurs des Deux-Sèvres et de Charente-Maritime (remplissant toutefois les conditions de base) d’être éligibles à une ou plusieurs MAEC. Les conseillers de la chambre interdépartementale d’agriculture 17-79 doivent d’abord déterminer avec l’exploitant quelles mesures lui sont accessibles, puis établir un diagnostic, qui sera transmis à la DDT pour instruction, pour enfin formaliser un contrat de cinq ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

La mobilisation agricole s'étend en Poitou-Charentes

Le mouvement né dans le Sud-Ouest la semaine passée a essaimé à l'échelle nationale au cours des derniers jours. Dans le…

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Deuxième journée de mobilisation dans la région

Ce mercredi, la Charente-Maritime se joint à son tour au mouvement de protestation qui secoue le monde agricole. Suivez notre…

Au jour 3, la mobilisation continue

15 h : Le préfet de Charente-Maritime, Brice Blondel, est resté plus de deux heures auprès…

"On sait que nous avons un produit riche en calcium", confient les frères Barré.
Un amendement calcaire produit à Blanzay

Dans le sud Vienne, la carrière Barré a relancé depuis peu la commercialisation de son produit "Calcibarré". Cet amendement…

Publicité