Aller au contenu principal

Les éleveurs laitiers à la poursuite d’un équilibre fragile

L’affaiblissement de la collecte dans les grands bassins de production fait grimper le prix du lait, qui atteint le prix de revient des éleveurs. Mais la disponibilité incertaine (et le prix) de certaines matières premières fait peser une menace sur la filière.

© chambre d'agriculture

Au vu de la conjoncture incertaine, il est difficile de se réjouir ou de s’alarmer pour la filière laitière. Mais un effet en entraînant un autre, la baisse de la collecte mondiale de lait fait mathématiquement monter le prix des 1 000 litres. « En se basant sur un prix à 425 euros, le prix de revient actuel, quel que soit le système, est couvert par le prix du lait. L’augmentation des coûts est compensée par l’augmentation des produits. L’équilibre est positif pour l’instant », commente Anne-Laure Gomas, technicienne bovins lait de la chambre d’agriculture 17-79, lors de la rencontre des producteurs de lait qui s’est tenue lundi 20 juin aux Ruralies.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité