Aller au contenu principal

Fête du pain
Les boulangeries, toutes portes ouvertes

La 26e Fête du pain, qui se tiendra du 13 au 21 mai, a été lancée le 4 mai en Deux-Sèvres à la boulangerie Maison Flu de Niort. Les boulangeries artisanales, premiers commerces de proximité, ouvriront leurs portes au public.
 

© Conseil départemental 79

Chaque année, à l’approche du 16 mai (jour de la Saint-Honoré, le saint patron des boulangers), la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie organise la Fête du pain. L’édition 2023, qui se tiendra du 13 au 21 mai, sur le thème « La boulangerie ouvre ses portes », sera l’occasion pour les artisans de présenter leur travail à travers des visites, des dégustations et autres animations. En vedette, la baguette, entrée en novembre 2022 au patrimoine immatériel de l’Unesco.

En Deux-Sèvres, le lancement de cette 26e édition se tenait le 4 mai, à la Maison Flu, boulangerie du centre de Niort. « La boulangerie-pâtisserie est le premier commerce de proximité », ont rappelé les représentants de la Fédération de la boulangerie des Deux-Sèvres, de la chambre départementale des métiers et du Conseil départemental.

Diversité et proximité

Trois fêtes du pain seront célébrées en Deux-Sèvres, le 14 mai au Tallud et à La Chapelle-Pouilloux et en août à Beauvoir-sur-Niort. Le département compte 220 boulangeries et la filière est attractive : « La filière farine-sucre affiche complet au CFA de Niort », rappelle Emmanuel Gripon, le président de la Fédération départementale de boulangerie. Comme en agriculture, les attentes des jeunes installés évoluent, notent Delphine et Thierry Flu : « Les conditions de travail et les horaires que la génération précédente acceptait sont aujourd’hui remis en cause ».

Les gérants anticipent la transmission de leur outil, prévue d’ici une dizaine d’années, en investissant dans de nouveaux matériels et en renouvelant sans cesse leurs propositions pour une clientèle qui aime la nouveauté : « la diversité des farines, notamment les fibreuses, les graines, mais aussi des formats de pâtisseries individuelles, dites de voyage ». Le tout confectionné avec des produits de proximité, critère primordial pour les artisans. À la maison Flu, on trouve de la farine Bellot, du beurre d’Echiré ou du miel de Surimeau.

8 % du blé tendre français pour le pain

En France, sur les 35 millions de tonnes de blé tendre récoltées en 2021, la meunerie française en a utilisé 5 millions (dont 99 % d’origine française), pour produire 3,9 millions de tonnes de farine. 60 % sont consacrées à la fabrication de pain, soit 8 % du blé tendre français. Un tiers est réalisé par les boulangeries artisanales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité