Aller au contenu principal

Agronomie
Le tournesol, plus résistant au stress hydrique qu’il y a vingt ans ?

La récolte de tournesol 2022 n’a pas été la catastrophe redoutée. Cette surprise a été attribuée par certains agriculteurs à l’évolution génétique des variétés. Dans quelle mesure le tournesol a t-il été amélioré pour devenir plus résistant à la sécheresse ?

L’avancée génétique n’est pas aussi importante qu’une bonne conduite culturale. Les coopératives se tournent aussi vers le développement de biostimulants pour renforcer la résistance.
© RCIMP

Lorsqu’on se demande si le tournesol est plus robuste aujourd’hui, la réponse n’est pas simple, si l’on se réfère à l’avis d’experts sur la question. Hervé Ancillon, chef de produit tournesol et semences biologiques chez Limagrain, convient que « la génétique a évolué, le tournesol résiste mieux au stress hydrique qu’avant. Cela dépend aussi des flux, de la rusticité des variétés ».

Du point de vue de la coopérative Terre Atlantique, des progrès sont visibles : « On obtient tout de même un rendement optimum en tournesol avec moins de besoins qu’auparavant », reconnaît Christian Cordonnier, le directeur de la coopérative.

Il y a vingt ans, nous n’aurions pas eu de grains du tout. Là, nous avons du train et du tonnage à l’hectare ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité