Aller au contenu principal

Innovation
Le négoce Lamy Bienaimé a invité 500 clients à bâtir l’avenir

Jeudi 2 juin, les tivolis ont poussé dans les champs à Coulonges-sur-l’Autize. Les négoces Lamy Bienaimé et Buchou réunissaient clients et fournisseurs pour une journée conviviale et professionnelle. Innovation et transition en étaient les maîtres-mots.

Le négoce rappelle que l’agriculture est l’acteur principal de la recarbonisation des sols. À la demande du Naca, Lamy Bienaimé va former un groupe technique autour de la question.
© Chloé Poitau

Les casquettes distribuées à l’accueil étaient les bienvenues, avec le soleil de plomb qui cognait à Coulonges-sur-l’Autize ce jeudi 2 juin. Sur une plateforme d’essais spécialement cultivés pour l’occasion, près de 450 clients des trois sites du négoce (Mauléon, Coulonges et Lusseray) ont répondu présent et sont passés de stands en stands. « C’est un événement d’une ampleur exceptionnelle, attendu par les clients depuis les récentes fusions (Lamy et Bienaimé, puis avec Buchou Négoce), cadre Luc Bienaimé, dirigeant de l’entreprise. Avec trois ans de report, on a eu le temps de le peaufiner » !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité