Aller au contenu principal

Bienvenue à la ferme Deux-Sèvres
Le magasin de producteurs Plaisirs Fermiers adopte la petite fleur

Le vendredi 16 octobre, le magasin Plaisirs Fermiers de Bressuire a été labellisé « magasin de producteurs » par le réseau Bienvenue à la Ferme. C’est ainsi le premier magasin de producteurs du département à rejoindre le réseau.

Plaisir fermier, bienvenue à la ferme Deux-Sèvres
Les 210 m2 de surface de vente ont désormais une obligation légale de proposer 70 % de produits venant d’exploitations agricoles associées au magasin.
© CA

Être labellisé Bienvenue à la ferme, pour le magasin Plaisirs fermiers de Bressuire, c’est avant tout un gage de réassurance à destination du consommateur car pour adhérer à la marque nationale des chambres d’agriculture, il faut respecter le cahier des charges imposé par le réseau. Ce dernier est composé de 60 points passés au crible lors de la labellisation, parmi lesquels la tenue du magasin par des producteurs qui commercialisent exclusivement les produits de leur structure. 70 % du volume d’activité total du magasin doit être réalisé par les produits issus d’exploitations agricoles associées au magasin. Ce cahier des charges impose également un minimum d’un producteur dans le magasin pour conseiller le client.

Avec le temps, Bienvenue à la Ferme est devenu le premier réseau national de vente directe et d’accueil à la ferme. Plaisirs fermiers veut ainsi s’appuyer sur la notoriété de la petite fleur auprès des consommateurs de produits locaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité