Aller au contenu principal

Le constructeur Sip arrive à Bressuire

Le constructeur slovène Sip, spécialisé dans le matériel de fenaison, sera désormais distribué par la SARL Chupin de Bressuire. 70 modèles sont disponibles au catalogue.  

© CL

L’arrivée du constructeur slovène Sip sur le marché français est encore trop récente pour être connue de tous les agriculteurs. Son catalogue de 70 références dédiées à la fenaison (faucheuse, faneuse et andaineuse) a pourtant tapé dans l’œil du concessionnaire bressuirais Chupin, qui a décidé de l’intégrer à son offre. La présentation officielle a été faite jeudi 16 mars, où une centaine de personnes étaient conviées pour découvrir les grandes caractéristiques de la marque. « Ce sont des produits haut de gamme, atteste Alexandre Goussé, le co-gérant de la SARL. D’ailleurs, ils proposent une garantie de trois ans, ce qui est assez rare et montre qu’ils ont confiance dans leurs machines ».

Des modèles larges
 

Leur produit phare est l’andaineur à tapis, qu’ils proposent depuis 2015 et qui améliore le débit de chantier et la qualité de la récolte. S’il est vrai que ce type de matériel est plus difficile à conduire qu’un andaineur classique à rotors (pour régler l’épaisseur des andains ou encore les largeurs d’andainage), il respecte bien mieux le fourrage en ramassant l’herbe grâce au pick-up dédié qui ne touche pas le sol, ce qui facilite la repousse. « On a une qualité et une régularité du ramassage et de la mise en andain », indique Marcel Bouget, le responsable commercial de la marque.

Pour les plus classiques, les andaineurs à doubles rotors sont proposés entre 3,20 m et 12,50 m, les nouveaux modèles étant de plus en plus larges.

Un constat qui vaut aussi pour les faucheuses et les faneuses, avec respectivement des modèles allant jusqu’à 13 et 17 m de large, la gamme la plus demandée étant celle à 8 toupies en 8,15 m. Pour les faneuses, trois gammes existent : Alpine (une machine légère plutôt utilisée en cas de dévers), Robuste et Heavy. 

Toutes ces machines peuvent être disponibles assez rapidement, le directeur commercial annonçant des délais moyens de trois semaines à trois mois environ.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité