Aller au contenu principal

Viticulture
Le cognac n'en finit plus avec les turbulences !

L'annonce de l'ouverture d'une enquête antidumping contre les spiritueux par les autorités chinoises vient rajouter une pression sur une filière cognac déjà fragilisée.

Cette nouvelle enquête visant le cognac intervient dans un contexte de conflit commercial entre la Chine et l'Union européenne, à l'image de ce qui s'était produit avec les États-Unis en 2021.
Cette nouvelle enquête visant le cognac intervient dans un contexte de conflit commercial entre la Chine et l'Union européenne, à l'image de ce qui s'était produit avec les États-Unis en 2021.
© Clara de Nadaillac

Le ministère chinois du Commerce a annoncé le 5 janvier, le lancement d'une enquête antidumping concernant sur les importations de spiritueux fabriqués à partir de vins distillés dans des contenants de moins de 200 litres en provenance de l'UE. Pour rappel, le dumping est une pratique qui consiste à vendre sur les marchés extérieurs à des prix inférieurs à ceux du marché national.

Cette enquête fait suite au dépôt d'une plainte le 30 novembre à l'initiative de l'Association chinoise des alcools. Elle s'intéresse à des soupçons de dumping entre le 1er octobre 2022 et le 30 septembre 2023, ainsi que sur de potentiels dommages pour le secteur en Chine entre le 1er janvier 2019 et le 30 septembre 2023. Elle devrait se terminer le 5 janvier 2025 mais pourrait être prolongée de six mois en fonction de " circonstances particulières ", précise le ministère. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité