Aller au contenu principal

Événement
L’agriculture régionale veut s’ouvrir et montrer ses atouts

À l’occasion du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, la filière agricole régionale veut s’ouvrir au grand public et communiquer positivement sur ses qualités et ses évolutions face aux défis et enjeux sociétaux qui se présentent.

Le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine a été présenté par Olivier Degos, directeur de la chambre d’agriculture régionale, Bruno Millet, commissaire général du SANA, Luc Servant, président de la chambre d’agriculture régionale, , Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil Régional en charge de l’agriculture, Pierre-Yves Pose, trésorier du SANA et Dominique Graciet, président du SANA (de droite à gauche sur la photo).
Le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine a été présenté par Olivier Degos, directeur de la chambre d’agriculture régionale, Bruno Millet, commissaire général du SANA, Luc Servant, président de la chambre d’agriculture régionale, , Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil Régional en charge de l’agriculture, Pierre-Yves Pose, trésorier du SANA et Dominique Graciet, président du SANA (de droite à gauche sur la photo).
© S. Desgroppes

Dominique Graciet, président du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, était inspiré au moment d’annoncer la tenue de l’événement du 13 au 21 mai prochain : « Chaque agriculteur est une étoile, et l’agriculture de la région est une constellation d’étoiles qui nous éclairent et apportent des réponses aux attentes de la société. » Comme toujours, ce salon se tiendra au cœur de la Foire Internationale de Bordeaux.

C’est au cœur du hall d’accueil de l’Hôtel de Région à Bordeaux qu’il a été présenté, en présence de Siana, jument de 17 ans. Ce cheval de trait Comtois sera la mascotte du SANA 2023. Une manifestation où la partie animale sera évidemment très présente. Il y aura les quatre grands concours de races bovines (Bazadaise, Blonde d’Aquitaine, Prim’Holstein, Limousine), mais pas seulement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité