Aller au contenu principal

Météo
La sécheresse inquiète les céréaliers et éleveurs

Le manque de précipitations dans le département fait craindre des baisses de rendements sur les cultures, mais aussi sur les fourrages, avec d’importantes conséquences sur l’alimentation animale. L’irrigation est déjà restreinte sur plusieurs bassins.

Le troupeau de limousines de Sébastien Brochet est resté sur des parcelles avoisinantes à son exploitation, afin de pouvoir accéder facilement à l’eau qui se fait rare dans les fossés.
Le troupeau de limousines de Sébastien Brochet est resté sur des parcelles avoisinantes à son exploitation, afin de pouvoir accéder facilement à l’eau qui se fait rare dans les fossés.
© Kévin Brancaleoni

Un ciel bleu, sans nuages de pluies à l’horizon, des températures dépassant allègrement la barre des 20°C... Il règne en Charente-Maritime une ambiance estivale qui ne serait pas désagréable si elle n’avait pas autant de conséquences sur les cultures. Car en ce début du mois de mai, l’absence de précipitations commence à se faire durement sentir chez les agriculteurs. « Sur le canton, il n’a pas plu depuis le 8-9 avril », constate Anthony Guillon, installé à St-Jean-de-Liversay. « Tous les orages sont passés à côté. Résultat, les orges commencent à fortement décrocher, et pour les blés tendres et durs, dans les groies, ça va être très compliqué. » Constat similaire plus au sud, à La Vallée, chez Laurent Octeau, éleveur et élu à la Chambre d’agriculture. « On a eu un épisode qui a dû faire entre 15 et 20 mm dans la première quinzaine d’avril, puis entre 5 et 10 mm une semaine ou dix jours plus tard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité