Aller au contenu principal

La réforme de l’assurance récolte, une avancée à saisir

Joël Limouzin, membre du bureau Fnsea, est venu présenter, le 17 novembre à Viennay, les contours de l’assurance récolte qui entrera en vigueur au 1er janvier. Si la protection est plus intéressante qu’auparavant, des détails importants restent à régler.

© AGPM

Il paraît désormais acquis que les aléas climatiques deviennent un peu plus la norme chaque année. « Il est déjà difficile de perdre une partie de sa production mais si, en plus, les impacts financiers sont importants, cela devient difficile pour nombre d’exploitations », alerte Joël Limouzin, membre du bureau Fnsea en charge du dossier sur la gestion des risques climatiques et sanitaires. Il était venu présenter la réforme de l’assurance récolte lors du conseil fédéral de la Fnsea 79, le 17 novembre à Viennay. « Cet outil, le syndicat a été le chercher. On va le défendre et le promouvoir », assure Denis Mousseau, le président de la Fnsea 79.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité