Aller au contenu principal

Implantation directe de courges sous couvert végétal

L’ACPEL a mis en place un essai d'implantation directe d'une culture de courges sans travail du sol dans un couvert végétal chez Pierre-Henri Piron, maraîcher bio à Mouthiers-sur-Boëme. La restitution a eu lieu le 11 septembre.

Un essai d'implantation directe de courges sous couvert végétal sans travail du sol a été présenté le 11 septembre à Mouthiers-sur-Boëme.
Un essai d'implantation directe de courges sous couvert végétal sans travail du sol a été présenté le 11 septembre à Mouthiers-sur-Boëme.
© Réussir - Vincent Marmuse

L’implantation directe d’une culture de cour­ges sans travail du sol dans un couvert roulé a été le sujet de restitution le 11 septembre sur une parcelle d’environ 2 000 m2 (utilisée auparavant pour faire pousser de la pomme de terre) à la ferme du Roi, chez Pierre-Henri Piron, maraîcher bio à Mouthiers-sur-Boëme.

L’ACPEL, Association Charentes-Poitou d’expérimentation légumière, a décidé de lancer de nouveaux essais suite à des suggestions de producteurs. Deux exploitants ont décidé de participer au test, Pierre-Henri Piron en Charente, et le Gaec Légumes and co dans le nord des Deux-Sèvres, à Combrand.

« On cherche à s’affranchir du désherbage, à avoir toujours une culture implantée, et à limiter l’utilisation d’outils mécaniques », a expliqué Samuel Ménard, technicien de l’ACPEL.

Face à la disposition spécifique de sa ferme (peu de bâtiments et de matériel) et le manque de fumier à disposition à cause de la disparition d’éleveurs à proximité, Pierre-Henri Piron cherche une solution à la problématique de la fertilisation. « Ne pas travailler le sol est le plus simple. On a choisi de tester la courge car ce n’est pas très compliqué à mettre en place pour nous et qu’il n’ y a pas trop de risques, on arrive toujours à l’écouler. »

Un essai sur 3 ans

Le couvert a été implanté à l’automne 2016. Il s’agit d’un mélange de seigle (en majorité), de vesce, de féverole et de féverole fermière. Le couvert a été roulé en mai avec un rouleau Faca auto-construit avec l’aide de l’Atelier paysan, association d’aide à la fabrication et à l’adaptation d’outil.

L’essai a nécessité 37 tonnes par hectares de matières fraîches et 8,9 t/ha de matière sèche. Huit variétés de courges ont...

...Retrouvez notre article en page 6 de La Vie Charentaise du 21 septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Publicité