Aller au contenu principal

Biomasse
Il chauffe son bâtiment avicole avec le bois des haies

Alors que le prix du gaz continue de s’envoler, Emmanuel Marc, éleveur bovins et volailles au Busseau, ne regrette pas son choix d’avoir équipé son nouveau bâtiment d’une chaudière à eau chaude, alimentée avec le bois des haies de l’exploitation.

Emmanuel Marc et Arnaud Gallard, directeur commercial de Boissinot Élevage, dans la chaufferie qui maintient une température constante de 34 °C lors de la mise en place des poulets.
© Léa Calleau

Une chaudière à eau chaude, ça ne court pas les élevages, qui plus est lorsqu’elle est alimentée avec le bois de la ferme. Arnaud Gallard, le directeur commercial chez Boissinot Elevage, à Mauléon, en fait le constat. «C’est en effet une grande première, une réalisation innovante faite chez un nouveau client » : Emmanuel Marc, éleveur de Parthenaises et de volailles au Busseau. « Je suis naisseur-engraisseur depuis 2004. Quand j’ai compris que je ne toucherai plus l’ICHN en 2020, j’ai commencé à chercher une diversification. Les volailles me permettaient de valoriser les effluents. J’ai 160 hectares de SAU, dont 60 % de prairies », témoigne l’éleveur, qui a pris le temps de se renseigner avant de bâtir son projet : « J’ai fait sept portes ouvertes dans des fermes avicoles. C’est comme ça que j’ai découvert l’entreprise Le Roy, qui commercialise des échangeurs d’air.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité