Aller au contenu principal

Assurances
Groupama : positif malgré les crises

Avec un chiffre d’affaires en hausse malgré une augmentation des sinistres et un résultat consolidé qui suit, l’assureur mutualiste tire son épingle du jeu.

Sylvain Merlus (à gauche), directeur de Groupama Centre-Atlantique, et Denis Roumégous, président.
© DR

Denis Roumégous, président de Groupama Centre-Atlantique et Sylvain Merlus, son directeur-général faisait, le 11 mai, à Niort, un point-presse suite à l’assemblée générale qui s’est déroulée le 5 mai. Avec, pour commencer, la partie la plus dense : les résultats économiques. C’est Sylvain Merlus qui a déroulé les chiffres. « Pour 2021, le chiffre d’affaires total s’est élevé à 733,2 millions d’euros. Ce qui représente une hausse de 4,7 % en IARD (Incendie Accidents Risques Divers) et de 41 % en assurance vie. » Il se félicitait de compter 362 379 sociétaires qui « nous font confiance puisque leur nombre est en hausse régulière depuis cinq années consécutives ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité