Aller au contenu principal

Intempéries
Grêle : l'estimation des dégâts se poursuit

Les remontées de terrain qui parviennent progressivement aux organismes stockeurs et autres établissements permettent d'appréhender peu à peu l'ampleur du sinistre.

À Neulles, le 23 juin, les stigmates de la tempête survenue trois jours plus tôt sont encore bien visibles dans ce champ.
À Neulles, le 23 juin, les stigmates de la tempête survenue trois jours plus tôt sont encore bien visibles dans ce champ.
© Kévin Brancaleoni

Dans tous les secteurs impactés, l’heure est au bilan pour les exploitants agricoles. Pour certains, les grêlons ont provoqué des dommages au matériel de l’exploitation : selon les premières remontées parvenues à la Chambre d’agriculture 17, des hangars et toitures photovoltaïques ont été endommagés. Mais le secteur des Charentes n’est pas le plus touché, selon les remontées parvenues au directeur du constructeur LM Soleil, Valentin Audouin. « On nous a plutôt signalé des dégâts de grêle sur le nord de la Gironde et la Dordogne », explique-t-il. « À St-André-de-Cubzac (33), nous avons la moitié d’une centrale qui est explosée... »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité