Aller au contenu principal

Gagner en notoriété et en impact

Nouvelle campagne de communication du fleuron régional : le beurre AOP Charentes-Poitou.

Clarisse Perrin, chargée de communication, Joseph Giraud, directeur, et Laurent Chupin, directeur de service, en charge de la ressource laitière, ont présenté la nouvelle campagne de communication.
Clarisse Perrin, chargée de communication, Joseph Giraud, directeur, et Laurent Chupin, directeur de service, en charge de la ressource laitière, ont présenté la nouvelle campagne de communication.
© AC

« Le beurre AOP Charentes-Poitou est une véritable valeur économique pour notre territoire et tire  vers le haut la valorisation de la matière grasse. » Partant de ce constat, Joseph Giraud, directeur du syndicat des laiteries de Charentes-Poitou, met tout en œuvre pour communiquer. Cela passe par une nouvelle campagne de communication, menée par une nouvelle agence, basée à Nantes. « Il s’agit de gagner en notoriété et en impact en refondant les codes de la marque afin de montrer que le beurre Charentes-Poitou AOP est un beurre haut de gamme. Et promouvoir les vertus du beurre : plaisir, authenticité et goût », indique le directeur, en précisant que l’AOP fête ses 40 ans cette année. Pour se faire, des actions ont été mises en place : un nouveau site internet (1) a été lancé, avec une refonte graphique et technique ; une campagne d’affichage dans les métros parisiens va débuter du 17 au 23 septembre, tout comme une campagne digitale dans les centres commerciaux parisiens. Les réseaux sociaux ne sont pas en reste, ainsi que le sponsoring TV avec deux émissions culinaires et une web série diffusée sur internet. Deux films ont été créés pour Air France, en version française et anglaise, car selon Joseph Giraud « le beurre se valorise très bien à l’export. On ne peut pas être absent. » Autre événement, les 19 et 20 octobre, à l’hôtel de ville de Paris, avec la fête des AOP.
Au niveau régional, la communication est aussi présente avec la participation à de nombreux évènements tels que les salons agricoles départementaux et régionaux, le Tour Cycliste Charentes-Poitou, le concours de la galette des rois... Un partenariat a été établi avec deux « ambassabeurres » de remon : le chef étoilé Christophe Coutanceau et la cheffe pâtissière Nina Métayer.

La sécheresse inquiète

Cette communication n’occulte pas la conjoncture. La sécheresse fait craindre une baisse de 4 à 5 % de la production. « Les producteurs nourrissent leurs animaux avec le stock de fourrage. Quid à terme ? » s’interroge le directeur. « Sur le marché mondial, la production diminue chez les principaux pays exportateurs comme l’Argentine, l’Océanie. L’Europe est à l’équilibre, comme les USA. Tout ceci dans un marché qui est en progression. Globalement, on a un marché de la poudre de lait qui est bien meilleur que l’année passée et un  marché du beurre correct même s’il s’est dégradé depuis quelques mois. Le prix moyen est de 334 €, en prix de base. L’Allemagne est à 10 € de moins », détaille Joseph Giraud
La filière est unanime sur les valeurs économiques du beurre et « ne peut pas faire abstraction du cahier des charges et de son enrichissement nécessaire pour répondre aux attentes sociétales. Il faut donc le conserver et l’enrichir. » Cela passe par une alimentation non-OGM, sans additifs, une volonté d’aller vers une autonomie alimentaire sur l’aire de production (100 % des fourrages produits sur le territoire). Pour les protéines, on parle de limiter l’importation. « Nous travaillons avec les acteurs locaux pour avancer », affirme le directeur.
In fine, il s’agit d’obtenir une valeur ajoutée via les consommateurs afin de mieux rémunérer le lait, dégager un revenu décent et installer des jeunes.

(1) : aop-beurre-charentes-poitou.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité