Aller au contenu principal

En Bretagne, des «Etats généraux de l’installation» à la rentrée

© DR

«Ma priorité numéro un, c’est l’installation et le renouvellement des générations en agriculture», prône Arnaud Lécuyer, jeune président socialiste de l'agglomération de Dinan et nouveau vice-président à l’Agriculture de la région Bretagne lors d’une interview accordée à Agra Presse le 7 juillet.

Son objectif : 1000 installations par an contre 650 à 750 actuellement. «La Bretagne est la région de France où l’on installe le plus mais ce n’est pas encore suffisant», estime-t-il arguant des difficultés dans le Morbihan et dans le centre ouest Bretagne.

Alors pour être à la hauteur de l’ambition, il veut lancer des Etats généraux de l’installation en Bretagne dès la rentrée. «Nous y définirons une feuille de route pour l’agriculture bretonne de sorte d’arriver à cet objectif de 1000 installation par an», explique l’élu.

Y sont conviés «tous les partenaires de l’écosystème de l’installation et de la transmission». Et le nouveau vice-président, qui prend la relève d’Oliver Allain, veut voir plus loin que les limites régionales. «Il faut aller chercher des agriculteurs qui ne sont pas forcément dans le schéma classique - je suis fils ou fille d’agriculteurs et je m’installe en prenant la suite de mes parents. Il nous faut faire un grand plan de recrutement des agriculteurs bretons hors de la Bretagne. Dire aux jeunes et au moins jeunes, venez en Bretagne vous installer».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité