Aller au contenu principal

Deux systèmes allaitants à visiter

  

Bruno Girard élève 70 vaches Charolaises en système naisseur-engraisseur.
© Guillaume de Werbier

La première des deux journées techniques que programme ces prochains jours Bovins Croissance 86, se tiendra mardi 21 février (*) chez Bruno Girard à Saint-Secondin (lieu-dit Saugour). Il élève 70 vaches Charolaises en système naisseur-engraisseur. « Aujourd’hui, il travaille 100 % avec l’insémination, avec principalement le gène sans corne », explique Maxime Giroux, technicien à Bovins Croissance 86. « Tout le troupeau est génotypé. Il réalise également du vêlage à 2 ans, qu’il souhaite établir sur toutes ses génisses. » Bruno Girard valorise sa production en faisant en sorte que ses animaux prennent du poids dans le but que leurs carcasses soient le plus rentables possible, poursuit le conseiller. Il réalise un bilan des coûts de production afin de répertorier les activités qui lui sont le plus coûteuses et celles qui lui sont le plus bénéfiques. Ce rendez-vous entre éleveurs (proposé en partenariat avec Innoval, la chambre d’agriculture de la Vienne et la coopérative Celmar), se concentrera tout particulièrement sur la génétique, avec le gène sans corne et le génotypage, le vêlage à 2 ans, la commercialisation des produits ainsi que le Label Rouge Charolais, mais également sur les coûts de production. Une autre demi-journée (en partenariat avec la station de Moussours, Innoval et la Caveb) est prévue le jeudi 9 mars chez Nicolas Barbotin à Orches (lieu-dit La Folie). Cet agriculteur de vaches Limousines élève 110 mères en système naisseur engraisseur. Il travaille la génétique depuis plus de 20 ans en utilisant des taureaux issus d’insémination, afin d’optimiser ses résultats de performances. « Il reste également attentif aux périodes de reproduction et vêlages dans le but de suivre l’état de gestation de ses animaux » remarque Maxime Giroux. Il valorise la pousse de son herbe en mettant en place un système de pâturage tournant dynamique sur ses parcelles. « Afin de maîtriser la partie économique de son exploitation, il réalise un bilan des coûts de productions des activités de son exploitation afin d’identifier les gains et les pertes. » Génétique, bilan de reproductions, détections de chaleurs avec la surveillance des vêlages, pâturage tournant dynamique, et les coûts de productions, font partie des autres thèmes qui seront traités pendant la rencontre.

(*) Accueil prévu à partir de 13 h 30.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité