Aller au contenu principal

Rendez-vous
Des Saveurs d’automne aux senteurs du Sud

La 6ème édition de l’événement, qui aura lieu au lycée du Petit Chadignac à Saintes les 26 et 27 novembre, aura pour thème les plantes méditerranéennes. Un sujet adapté à l’évolution du climat... et à celle des achats des consommateurs.

Clotilde Plantureux espère que ce thème des plantes méditerranéennes suscitera l’intérêt du public.
© Kévin Brancaleoni

On a pu en douter en septembre et octobre, tant les températures étaient encore estivales... Mais ces derniers jours l’ont confirmé : nous sommes bien en automne ! Et au lycée du Petit Chadignac, il est synonyme des Saveurs d’automne, une bourse aux plantes créée par l’association AVF Saintes et qui se tient sous les serres de l’exploitation de l’établissement. Les particuliers sont invités à y apporter des plantes en pot et des échantillons de leur jardin pour procéder à des échanges. « Le lycée en profite pour organiser un marché de producteurs et des ateliers autour d’une thématique », explique Clotilde Plantureux, directrice de l’exploitation des Serres du Petit Chadignac.

Cette année, ce sont les plantes méditerranéennes qui ont été choisies comme sujet de cette 6ème édition, « pour faire écho à l’été très sec qu’on a eu et à l’évolution des pratiques dans les jardins ». Seront exposées et proposées à la vente des plantes cultivées au sein de l’établissement, « mais je fais aussi appel à des pépiniéristes français pour enrichir notre gamme », souligne la directrice.  

Le travail de sélection a d’ailleurs été bien présent pour choisir des plantes qui sont à la fois issues du bassin méditerranéen et aptes à s’acclimater à la Charente-Maritime et à son climat plus rigoureux que celui de la Côte d’Azur. « Ce sont des variétés qui peuvent être rustiques », précise Clotilde Plantureux. « Elles doivent pouvoir supporter un petit coup de gel. » Bon nombre de plantes présentées et proposées à la vente seront des vivaces ou des arbustes. « Saveurs d’automne a traditionnellement lieu à l’époque de la Sainte-Catherine. C’est le moment où l’on entretient son jardin et où on commence à planter ces variétés pour l’été suivant. »

Des gammes amenées à se développer

Le choix de ce thème méditerranéen renvoie aussi à un printemps-été qui auront été difficiles pour les producteurs, y compris pour les Serres du Petit Chadignac. L’exploitation a subi des pertes à cause des fortes chaleurs et du manque d’eau. « Cet événement fait aussi écho à la façon dont on va avoir à raisonner nos productions dans quelques années, notamment sur la partie horticole », pointe Clotilde Plantureux. « Les gammes méditerranéennes vont être amenées à se développer. » Elles sont déjà très présentes, lui rapportent certains des jeunes en apprentissage, sur des secteurs comme Royan. Elles entrent également de plus en plus dans les habitudes d’achat des consommateurs de l’intérieur des terres, sensibilisés aux économies d’eau et qui recherchent donc une végétation demandant moins d’arrosage.

Saveurs d’automne sera donc l’occasion de mettre en avant cette tendance, mais aussi de l’aborder sous un angle plus décalé grâce à la présence de deux associations partenaires de l’exploitation, l’Ikebana de La Rochelle, spécialisée dans l’art floral japonais, et le club Bonsaï, qui présentera ses conseils de taille et d’entretien... adaptés aux plantes méditerranéennes bien sûr.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité