Aller au contenu principal

Dernière chance

La commission européenne travaille sur le "green deal"
© Pixabay

Les scientifiques du Giec sont des optimistes. Au-delà du constat glaçant sur le dérèglement climatique en cours, leur dernier rapport rappelle que l’humanité peut encore contenir l’emballement. Dans leur scénario le plus confiant, les experts estiment possible d’inverser la courbe des températures à moyen terme, après un pic à +1,6 °C (par rapport à l’ère pré-industrielle).

Mais ils sont aussi et avant tout réalistes. Renverser la vapeur supposera un effort mondial sans précédent pour atteindre la neutralité carbone en 2050. D’une part, il faudra réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, méthane y compris. D’autre part, il faudra développer le stockage de carbone, car les puits naturels des forêts et océans ne peuvent capter que la moitié des émissions actuelles. Et, quels que soient les efforts consentis, un réchauffement de +1,5 °C est d’ores et déjà acquis.

C’est dire la pression sur les dirigeants mondiaux à la veille de la Cop26, en novembre à Glasgow. Ce rendez-vous est bien la dernière chance pour la communauté internationale de respecter l’objectif de l’accord de Paris 2009 : limiter le réchauffement à +2 °C.

À travers son Pacte vert et sa stratégie climatique, l’Europe se pose en leader avec un objectif de neutralité carbone en 2050. Mais les discussions risquent, une nouvelle fois, de buter sur l’épineuse question du financement des efforts. En particulier en Inde et au Brésil, deux importants émetteurs, mais aussi deux puissances éreintées financièrement par la pandémie de Covid-19.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité