Aller au contenu principal

De l’urine humaine comme biostimulant

La start-up girondine va commercialiser sa production en France et en Europe.

© Toopi organics

Dans un communiqué publié le 24 octobre, la start-up girondine Toopi Organics a annoncé la commercialisation en France et en Europe (Belgique, Grèce, Espagne, Italie et Portugal) de Lactopi Start, un biostimulant produit avec de l’urine humaine, naturellement riche en azote, phosphore, potassium et facteurs de croissance. Selon l’entreprise, il permettrait ainsi « d’améliorer l’efficience d’assimilation du phosphore des sols » et « favoriserait également le démarrage des plantules, sécurisant ainsi l’accès à l’eau et aux nutriments tout en préservant la qualité de sols ».

Concrètement, l’urine collectée auprès d’établissements accueillant du public est d’abord stabilisée puis hygiénisée. Une bactérie lactique est ensuite multipliée dans le milieu urino-sourcé à l’intérieur de fermenteurs. La formulation liquide finale de Lactopi Start est enfin conditionnée pour sa commercialisation dans les réseaux classiques de distribution agricole.

Si l’idée d’utiliser l’urine comme engrais n’est pas nouvelle, celle de Toopi Organics est « complètement innovante », estiment Michael Roes, fondateur de Toopi Organics, et Alexandra Carpentier, directrice générale. « L’urine n’est plus utilisée comme fertilisant, mais comme milieu de culture pour des micro-organismes, améliorant la capacité des plantes à absorber les nutriments naturellement présents dans l’environnement ».

Depuis sa création en 2019, l’entreprise girondine a levé 8,8 M€, dont 4,5 M€ en subventions ou avances remboursables. Elle cherche actuellement à lever de nouveaux fonds, alors que l’ensemble de sa production annuelle, soit 250 000 litres, a déjà été vendue en France et en Belgique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité