Aller au contenu principal

Cap protéines
Composer son méteil, un exercice d’équilibriste qui a ses avantages

Cultivés et récoltés ensemble, céréales et protéagineux synchronisent leurs atouts culturaux et donnent un aliment riche en protéines.

Il est nécessaire d’estimer la valeur alimentaire du méteil car elle peut varier considérablement selon la part de protéagineux.
© J. Jost Idèle

Cultiver conjointement plusieurs espèces permet de bénéficier de synergies. Ainsi, les légumineuses fournissent (gratuitement) de l’azote au sol et les céréales jouent le rôle de tuteurs pour les légumineuses. Le méteil est aussi plus résistant face à la sécheresse ou au gel tardif. Grâce à la couverture des sols, les adventices s’y développent peu. Le mélange d’espèces réduit aussi les risques de maladies ou d’attaques par les ravageurs. De quoi séduire les producteurs bios autant que les éleveurs conventionnels qui cherchent de la protéine à coût maîtrisé, d’autant que ces cultures permettent de produire des concentrés protéiques dans les élevages, là où les cultures de protéagineux trouvent mal leur place.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité