Aller au contenu principal

Comment entretenir un cours d’eau ?

© Fdsea

Les cours d’eau doivent être entretenus régulièrement par le propriétaire ou l’exploitant riverain qui en est responsable. Cet entretien a pour but de maintenir le cours d’eau dans son profil d’équilibre, de permettre l’écoulement naturel des eaux et de contribuer à son bon état écologique ou, le cas échéant, à son potentiel écologique, comme le souligne le Code de l’environnement.

Le meilleur moment pour intervenir sur la ripisylve (la végétation bordant les cours d’eau) est la période automne-hiver. Les interventions sur le lit mineur doivent, quant à elles, intervenir du 1er octobre au 28 février.

Sont autorisé : l’enlèvement des embâcles, débris, flottants ou non ; l’élagage ou le recepage (couper à proximité du collet) de la végétation des rives et le faucardage (couper les roseaux ou autres herbacées qui poussent dans l’eau) localisé. En revanche, le désherbage chimique, le dessouchage (hormis cas particuliers), la modification du lit du cours d’eau (en dehors d’une procédure préalable) et le curage des cours d’eau, conduisant à un recalibrage (sans autorisation préalable) sont strictement interdit, sous peine de lourdes sanctions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité