Aller au contenu principal

Caprins: inquiétudes sur les 500 tonnes de viande stockée

© Réussir

« À ce jour, les trois entreprises du secteur (Loeul et Piriot, Ribot et Palmid’Or) supportent environ 500 tonnes de surstock ; le désengorgement de la filière caprine devient donc aujourd’hui une priorité », prévient Interbev caprins dans un communiqué du 18 juin. À l’issue d’une réunion le 16 juin, l’interprofession bétail et viandes estime que « sans solution de débouché, ces volumes vont peser sur l’équilibre des entreprises et très certainement hypothéquer les saisons à venir et ce dès le mois de septembre 2020 ».
Pour éviter que la crise n’ait raison de la filière, l’interprofession mise sur trois axes de travail: organisation de la filière, transparence des coûts, et recherche de nouveaux débouchés. Objectif affiché par Interbev : « Faire évoluer durablement la filière chevreau ». Interbev rappelle que la filière caprine a mis en place durant la crise un dispositif de promotion similaire à celui de la viande ovine, avec l’appui de la distribution. Côté ministère, déplore cependant l’interprofession, la réponse « n’a pas été à la hauteur des espérances des professionnels de la filière caprine et les difficultés demeurent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

[En images] Retour sur la Fête de la Terre 2022 à Aigrefeuille-d'Aunis
La Fête de la Terre des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime avait lieu samedi 27 et dimanche 28 août à Aigrefeuille-d'Aunis…
Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Démonter les a priori sur l’agriculture le temps d’un salon
Impliquée dans la préparation du salon Ambiance Terre depuis plusieurs années, l’équipe organisatrice verra aboutir, du 23 au 25…
Une vente qui fait débat
En agriculture, le sujet des terres et de leur vente échauffe souvent les esprits. C’est le cas avec une exploitation importante…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Publicité