Aller au contenu principal

Cultures
Bien préparer ses semis de pois d’hiver

L’implantation reste l’étape clé de l’itinéraire technique du pois. Une bonne implantation suivie d’une levée rapide et homogène permettra à la culture d’affronter l’hiver dans de bonnes conditions.

Afin d’assurer un développement optimal du système racinaire et des nodosités, le pois doit bénéficier d’un sol aéré. Il peut être implanté sur des sols plus superficiels, sa floraison plus précoce qu’un pois de printemps lui permettant d’éviter en partie les stress hydriques et thermiques de fin de cycle. Il faut en revanche éviter les sols séchants, les argiles lourds et les limons battants hydromorphes.

En ce qui concerne le semis, Terres Inovia recommande de semer sur un sol ressuyé et un lit de semences aéré sur 15-20 cm de profondeur afin de favoriser un bon enracinement et le développement rapide des nodosités. Ensuite, on peut déposer les graines à 4-5 cm de profondeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité