Aller au contenu principal

Approvisionnement
Acier, bois : pourquoi les prix s’envolent

Alors que le marché de l’acier a bondi brutalement, celui du bois, auparavant stable, subit de plus en plus les effets de la mondialisation. Ils ne sont pas sans conséquence pour les constructeurs.

À Dunkerque, Arcelor-Mittal est l’un des derniers sites sidérurgiques en France. L’usine a arrêté deux hauts-fourneaux sur trois en mars 2020. Leur redémarrage est très lent, ne permettant pas de répondre à la demande en forte hausse.
© Arcelor-Mittal

Les demandes de construction sont en hausse, mais les matériaux de base, bois et acier, viennent à manquer. Le prix de l’acier a augmenté de 15 à 25 % au mois de décembre, rappelant aux acteurs du secteur la crise de 2008 qui avait fortement déstabilisé les cours.

La disponibilité quasi immédiate des produits a laissé la place à des retards de trois à quatre mois. La tendance a d’abord touché la filière minerai, les tôles et les tubes, puis « les poutrelles, laminés, produits béton, aciers inoxydables et aluminium », détaille le groupe Clisson, négociant en produits métallurgiques, dans un communiqué du 15  décembre. Alors que la tonne d’acier de hauts-fourneaux se négociait autour de 250 € avant novembre, elle tournait autour des 600 € au mois de février.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité