Aller au contenu principal

Des solutions pour abreuver les animaux au pâturage

L’accès à l’eau pour les ruminants est essentiel. Sa qualité doit être maintenue pour éviter des baisses de performances du troupeau.

Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
Des études montrent une augmentation des quantités de lait produites dans les exploitations qui aménagent des points abreuvement.
© Franck Mechekour/Réussir SA

Le corps d’une vache est composé de 50 à 65% d’eau, le lait en contient 87%. La consommation est de 4 à 6 litres d’eau par kg de MS ingéré pour les bovins et de 2 à 4 litres par kg de MS ingéré pour les caprins et les ovins. Ces besoins augmentent quand la température dépasse les 25°C. Globalement, une chèvre ou une brebis boira de 3 à 12 litres d’eau par jour tandis qu’une vache absorbera de 40 à 150 litres par jour.

Maintenir la santé du troupeau
L’accès direct des troupeaux aux cours d’eau ou à une mare a des impacts néfastes sur la santé des animaux car ils souillent l’eau qui, par ailleurs, est de qualité aléatoire. Les eaux polluées et stagnantes sont des milieux de prédilection pour de nombreux parasites, coliformes fécaux ou autres bactéries, responsables de problèmes sanitaires sur les troupeaux : leptospirose, diarrhée virale des bovins (BVD), douve du foie, salmonellose ou para-tuberculose. Ces maladies peuvent contaminer un troupeau en 24h. Les problèmes d’infertilité, d’avortements ainsi que les diarrhées s’en trouvent également multipliés.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité