Aller au contenu principal

Interview
Xaxier Beulin salue la création du fonds de solidarité éleveurs-céréaliers

Pour Xavier Beulin, la réouverture des négociations commerciales avec la distribution et le fonds de solidarité éleveurs-céréaliers sont les points forts de cette rentrée.

Xavier Beulin, président de la FNSEA : « Tout ce que nous vivons sur les marchés me conduit à considérer qu’il faut réhabiliter la place des matières premières dans les produits alimentaires ».
Xavier Beulin, président de la FNSEA : « Tout ce que nous vivons sur les marchés me conduit à considérer qu’il faut réhabiliter la place des matières premières dans les produits alimentaires ».
© H. Garnier

Face à la flambée des prix des matières premières, l’AGPB et l’AGPM proposent la création d’un fonds structurel céréaliers-éleveurs. Est-ce, selon vous, un bon dispositif ?
Je salue cette initiative pour deux raisons. C’est une initiative volontaire qui marque bien que le secteur des grains comprend le contexte dans lequel nous nous trouvons avec des prix de marché qui ont cru de 30 à 35 %, débouchant sur une situation qui va être extrêmement difficile dans les semaines et mois à venir pour le secteur de l’élevage.
Deuxième sujet de satisfaction, nous rentrons progressivement dans une approche globale des enjeux agricoles interfilières. Cela fait des années que j’appelle de mes vœux un renforcement des liens entre le secteur végétal et le secteur animal. Les éleveurs sont les premiers clients des céréaliers. A travers ce fonds financier, nous allons pouvoir intervenir sur le court terme pour soulager le coût alimentaire pour les éleveurs et à moyen terme accompagner, sur le plan structurel, les phases nécessaires de modernisation pour améliorer la compétitivité de la filière élevage.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité