Aller au contenu principal

FNSEA
Xavier Beulin accède à la présidence

Réuni le 16 décembre à Paris, le conseil d’administration de la FNSEA a porté à la présidence Xavier Beulin, producteur de céréales et d’oléagineux dans le Loiret pour remplacer Jean-Michel Lemetayer qui a décidé de passer la main avant le terme de son mandat.

Xavier Beulin, nouveau président de la FNSEA élu le 16 décembre 2010, aux côtés de l'ancien président Jean-Michel Lemétayer.
Xavier Beulin, nouveau président de la FNSEA élu le 16 décembre 2010, aux côtés de l'ancien président Jean-Michel Lemétayer.
© Réussir

Entre le producteur de céréales et d’oléagineux du Loiret et le  producteur de lait aveyronnais, la FNSEA  a choisi. Xavier Beulin, jusqu’à présent premier vice-président, a été élu. C’est la première fois dans les annales de la FNSEA que deux candidats briguent les suffrages des administrateurs. Traditionnellement, l’élection se faisait à partir d’un consensus sur une personnalité. Rien ne distinguait sur le fond les deux candidats. Mais ils ont un profit très différent. Xavier Beulin, 52 ans, est un producteur de grandes cultures, brillant, très à l’aise sur les dossiers économiques et internationaux. Dans le bureau il avait d’ailleurs en charge le suivi des négociations de l’OMC et la responsabilité du Comité de coordination des associations spécialisées. Il y a quelques jours dans un courrier qu’il a adressé aux administrateurs, à la veille de l’élection, il avait dévoilé le fond de sa pensée : la priorité à l’économie. Il y indiquait notamment qu’il importait pour les agriculteurs de « gagner en compétitivité, de reconquérir la juste part de valeur ajoutée, de favoriser l’investissement et la modernisation de nos exploitations » face à l’ouverture des marchés. Avant d’insister sur la nécessité de « travailler au renforcement de la modernisation du rôle, de la fonction et tout simplement de la place du producteur agricole ». Et de conclure « nous ne pouvons plus accepter de n’être considérés que comme de vulgaires fournisseurs de matières premières et des variables d’ajustement en terme de prix ».Des propos que n’auraint pas démentis Dominique Barrau. Sur son exploitation, ne déclarait-il pas, il y a quelques jours : « Nous sommes des chefs d’entreprise qui en ont marre de donner leur production, il faut un syndicalisme qui permette à l’agriculteur de garder sa liberté d’action, il ne doit pas être la variable d’ajustement entre les industriels, la distribution et les consommateurs ».Après dix ans à la tête de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer a décidé de passer la main avant le terme de son mandat en mars prochain pour permettre à son successeur de prendre ses marques. Logiquement, le prochain conseil d’administration issu des élections syndicales devrait confirmer le nouveau président. Un homme de filière Xavier Beulin est agriculteur en société près d’Orléans dans le Loiret sur une exploitation de céréales et d’oléoprotéagineux. Agé de 52 ans, il exerce de nombreuses responsabilités dans les structures professionnelles et l’agroalimentaire. Outre la première vice-présidence de la FNSEA et la présidence du Comité de coordination de la FNSEA, il préside la Fédération nationale des producteurs d’oléagineux et protéagineux depuis 1999 ainsi que Sofiprotéol, l’établissement financier de la filière des huiles et protéines végétales. Il est également président du Conseil d’administration de FranceAgriMer depuis novembre 2009 ainsi que du Grand Port maritime de La Rochelle.Au niveau régional et départemental, il préside le Conseil économique et social de la région Centre et la chambre d’Agriculture du Loiret.Avant son élection à la FNSEA, Xavier Beulin a annoncé qu’il renoncerait à la plupart de ses responsabilités, à l’exception de Sofiproteol. Un exemple selon lui « pour mettre en œuvre, avec d’autres partenaires, nos ambitions ». 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

La mobilisation agricole s'étend en Poitou-Charentes

Le mouvement né dans le Sud-Ouest la semaine passée a essaimé à l'échelle nationale au cours des derniers jours. Dans le…

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Deuxième journée de mobilisation dans la région

Ce mercredi, la Charente-Maritime se joint à son tour au mouvement de protestation qui secoue le monde agricole. Suivez notre…

Au jour 3, la mobilisation continue

15 h : Le préfet de Charente-Maritime, Brice Blondel, est resté plus de deux heures auprès…

"On sait que nous avons un produit riche en calcium", confient les frères Barré.
Un amendement calcaire produit à Blanzay

Dans le sud Vienne, la carrière Barré a relancé depuis peu la commercialisation de son produit "Calcibarré". Cet amendement…

Publicité