Aller au contenu principal

Viticulture : une « soirée fluo » pour révéler la qualité du traitement

Début juin, à Jaunay-Marigny, la chambre d’agriculture de la Vienne a organisé une soirée technique pour mieux maîtriser la qualité de la pulvérisation en viticulture. Pour comprendre quels sont les systèmes de pulvérisation et les réglages les plus performants, les vignerons présents ont examiné et évalué, par fluorescence, la répartition du produit de traitement sur le feuillage.

Réglage, débit, orientation des buses, vitesse d’avancement, volume de bouillie/ha... ont été passés en revue par le technicien en agroéquipement et les viticulteurs.

Dans un premier temps, rendez-vous avait été donné en fin d’après-midi, à plusieurs viticulteurs à Jaunay-Marigny, sur un site appartenant au négoce Ampilidae pour rappeler l’importance de la qualité de pulvérisation, et les points réglementaires sur les équipements. Sur place, Loïc Pasdois, technicien en agroéqipement, et spécialisé dans le réglage de pulvérisateurs en Gironde, a détaillé les leviers sur lesquels agir pour une bonne pulvérisation. « Le but, c’est d’avoir une couverture homogène de produit de traitement sur les faces supérieures et inférieures », insiste Loïc Pasdois. « Mais on s’aperçoit qu’on n’arrive rarement à atteindre 100 % de la feuille. Ce qu’on recherche finalement, c’est éviter les zones où il n’y a pas de produit du tout». Pour atteindre cet objectif, il est possible d’agir sur plusieurs paramètres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité