Aller au contenu principal

Contention
« On utilise plus souvent la cage de contention que le tracteur »

© Marie Giraud

« On voit trop d’accidents avec la manipulation des animaux ». David Wilhelm et son neveu Tom, marchands de bestiaux et éleveurs bovins à La Boissière-en-Gâtine, s’intéressent de près aux cages de contention. 

« Pour la ferme, nous cherchons une cage polyvalente, pour différents gabarits d’animaux. Le matériel doit être solide et pratique, car on utilise plus souvent la cage de contention que le tracteur ».

 Ils se sont arrêtés devant un modèle du fabricant canadien Arrowlock, une des marques présentes sur le salon. « Le modèle propose un réglage intérieur de 193 à 800 mm, commente prenom nom (photo), avec un accès latéral et un blocage à l’arrière permettant les interventions, de l’écornage à la césarienne. Les commandes sont manuelles et silencieuses ». 

Différentes options, dont un kit attelage et une roue, sont proposées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité