Aller au contenu principal

Unification des zones FCO réglementées et ses conséquences

Les zones de protection et de surveillance de la FCO sont fusionnées en une seule zone réglementée. Le zonage a été quelque peu modifié dans la région avec les Deux-Sèvres qui passent zone indemne.

© S. Leitenberger Réussir

Les opérations de surveillance programmées à l’issue de la réapparition de la FCO sérotype 8 montrent que le virus est présent dans une grande partie du centre de la France. Face à cette situation, la DGAl a décidé d’unifier les zones réglementées et a révisé les modalités de sorties des animaux de la zone réglementée vers la zone indemne. Désormais, seule subsiste une zone réglementée (ZR), regroupant les zones de protection (ZP) et les zones de surveillance (ZS).
Le sérotype 8 est désormais considéré comme endémique dans les zones réglementées de France continentale depuis l’arrêté ministériel du 16 octobre 2015 (voir carte jointe). La zone réglementée comprend désormais l'intégralité de certains départements (extension réalisée si 85 % des bovins se trouvent déjà à moins de 150 km d'un foyer de la maladie). Les départements ayant entre 25 % et 85 % de leurs bovins conservent toujours une ligne de partage entre zone indemne et zone réglementée.
En Poitou-Charentes le zonage a ainsi évolué :
- Les Deux-Sèvres passent totalement en zone indemne (ZI) ;
- La Vienne passe entièrement en ZR ;
- La Charente reste de façon partielle en ZR ;
- La Charente-Maritime reste en zone indemne.

Des sorties possibles de la ZR vers la ZI
Les mouvements d’animaux à partir de la ZI (zone indemne) ne sont pas limités. Ils sont autorisés vers la ZR sans retour des animaux en ZI et avec désinsectisation des camions après le déchargement. Au sein de la ZR, les ruminants domestiques peuvent circuler librement et les rassemblements de ces animaux sont autorisés.
En revanche, les animaux ne peuvent aller de ZR vers ZI que sous certaines conditions :
- animaux valablement vaccinés ;
Ou
- en période d'inactivité vectorielle : animaux détenus en zone saisonnièrement indemne de vecteur pendant au moins 14 jours ET ils ont subi un dépistage PCR, au moins 14 jours après le début de cette période, dont le résultat s’est avéré négatif (pas possible à ce jour)
Ou
- en période d'inactivité vectorielle : animaux détenus en zone saisonnièrement indemne de vecteur pendant au moins 28 jours, ET, ils ont subi un test sérologique dirigé contre tous les sérotypes de la FCO, au moins 28 jours après le début cette période, dont le résultat s’est avéré négatif (pas possible à ce jour).
Pour pouvoir tenir compte de la période d'inactivité vectorielle pour le passage de la ZR vers la ZI, la surveillance entomologique sera prochainement mise en œuvre.

Les informations relatives à la FCO sont celles connues le 21 octobre. La situation est susceptible d’évoluer entre cette date et la diffusion de notre journal.
Pour s'informer en temps réel de l'évolution de la réglementation et en particulier des mouvements possibles de la ZR vers la ZI sur le territoire national :
http://www.gds-poitou-charentes.fr/

Protocole d'accord avec l'Italie
Un protocole d'accord a été signé le 16 octobre entre les services vétérinaires français et italien autorisant la remise en route des exportations de bovins et d'ovins vers l'Italie, notamment de broutards, en provenance de la zone réglementée française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité