Aller au contenu principal

Une récolte potentielle réduite de moitié, une presse déstabilisée

Dans un entretien réalisé le 8 mars par messagerie, Yuri Goncharenko, rédacteur en chef du magazine agricole Ukrainien Zerno, a accepté de décrire la situation dramatique des filières alimentaires de son pays. 

Yuri Goncharenko.
© Agrapresse

Comment la guerre affecte-t-elle l'approvisionnement en nourriture en Ukraine ?
Dans quel état se trouvent la logistique et la distribution alimentaires ? Il est très difficile de parler de chaînes d'approvisionnement actuellement, car toute la logistique est détruite. Les ports ont arrêté d'exporter, les voies sont bloquées par de nombreux barrages routiers, les ponts ont été détruits, des colonnes de réfugiés circulent sur les routes. Les gens couvrent 100 kilomètres en 17 heures, s'abritent lors des attaques de roquettes. Des livraisons de produits secs et de conserves sont assurées par de petites voitures. Aujourd'hui, les producteurs de lait sont les plus touchés par cette situation. Je viens de la région de Poltava (centre-est), qui se plaint actuellement de produire 50 tonnes de lait par jour, que les transformateurs n'acceptent pas dans leurs usines. Si bien que le lait est distribué gratuitement dans les villes et les villages.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité