Aller au contenu principal

Vendanges 2022
Une récolte meilleure qu'attendue

  La récolte aura finalement été de bonne tenue, aidée par un bon état sanitaire des grappes et des conditions météo idéales pour la fermentation.

L’état sanitaire des grappes s’est maintenu tout au long des vendanges et le taux de pourriture est toujours resté faible.
© Sandrine Lucas - Chambre d'agriculture 17-79

Les parcelles grêlées et les jeunes parcelles qui avaient souffert de la sécheresse ont été vendangées début septembre. Mais la plupart des viticulteurs ont commencé entre la semaine du 12 septembre et celle du 19 pour finir le 14 octobre pour les derniers. Les vendanges se sont donc échelonnées sur 4-5 semaines.

Quelques pluies ont accompagné ce début de vendange, mais en général la sécheresse s’est prolongée sur presque tout le vignoble, et ce jusqu’au 24 septembre. Pour ce qui est des températures, elles ont avoisiné les normales et ont commencé à baisser vers le 16 septembre. À partir de cette date et jusqu’au 7 octobre, les minimums se sont situées entre 7 et 10°C et les maximums entre 18 et 23°C : des températures idéales pour le bon déroulement des fermentations alcooliques, même s’il a parfois fallu mélanger ou réchauffer le moût du matin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité