Aller au contenu principal

Une production locale qui fait tâche d'huile

L'Huilerie Morisset à Poursac transforme les récoltes de son exploitation céréalière pour produire des huiles, pour les particuliers comme pour les entreprises de l'agroalimentaire. Elle sera présente pour la 3e fois aux Gastronomades.

Maxime Morisset présente un coffret de bouteilles d'huile.
Maxime Morisset présente un coffret de bouteilles d'huile.
© (© ES)

Fier de représenter une production locale et de qualité, Maxime Morisset, 22 ans, est en charge de l'huilerie qui depuis 3 ans transforme les céréales de l'exploitation familiale située à Poursac, en Nord Charente. Son père Christophe, 50 ans, s'occupe des cultures avec un ouvrier agricole. "Nous cultivons un peu plus de 200 hectares, en colza, tournesol. Nous avons quelques hectares de lin et de pavot bleu. Il nous est venu l'idée il y a plusieurs années de nous lancer dans la transformation", explique Maxime.

Le site a été équipé de pressoirs, d'un filtre et de cuves. "Nous produisons environ 10 000 bouteilles d'huile par an". Outre le colza, le tournesol, la cameline, le lin... l'Huilerie Morisset propose des produits à base de fenugrec, de truffe, l'huile saveur cèpe ou bien l'huile saveur échalote.

La vente des bouteilles d'huile est proposée en épicerie ou dans les magasins de producteurs. Elle représente environ 10 % du chiffre d'affaires de l'entreprise. "Nous travaillons beaucoup avec les industries agroalimentaires, en fournissant de l'huile en grande quantité pour réaliser des fritures, des sauces...". L'Huilerie Morisset expédie ses produits vers le Pays basque, la Bretagne...

L'avantage d'être une petite structure lui permet d'être à l'écoute de ses clients, et de pouvoir proposer des mélanges sur-mesure. "Nous sommes ouverts à toutes les propositions. On fait des tests. On a par exemple essayé de faire des huiles qui ne moussent pas lorsqu'on y incorpore des aliments...".

Des projets pour 2024

L'huilerie participe pour la troisième fois aux Gastronomades. "C'est l'occasion idéale d'exposer nos produits, de les faire connaître. Nous rencontrons des restaurateurs, des chefs, etc. Nous vendons des coffrets avec 5 bouteilles, un cadeau original pour les fêtes !".

L'Huilerie Morisset nourrit certains projets pour 2024. Maxime espère développer de nouveaux points de vente, étendre la distribution en France. "Nous souhaitons mettre l'accent sur les bouteilles, trouver de nouveaux arômes...". Il est aussi question d'investir dans une petite ligne de conditionnement. "Peut-être aussi qu'à terme, nous construirons un bâtiment pour faciliter l'accès des camions". L'entreprise, qui a triplé son chiffre d'affaires en quelques années, est bien décidée à continuer son développement.

Internet :  https://huilerie-morisset.fr/

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité