Aller au contenu principal

Une filière qui doit son salut à son organisation

Dix ans, six éditions. Le salon Capr’Inov contribue tous les deux ans à renforcer l’image de filière d’excellence qu’est la filière caprine. Dès l’ouverture, mercredi 23 novembre, les visiteurs étaient au rendez-vous. 15% d’entre eux étaient des étrangers.

La délégation officielle lors de l’inauguration de passage sur le stand Beurre Charentes-Poitou AOP.
La délégation officielle lors de l’inauguration de passage sur le stand Beurre Charentes-Poitou AOP.
© C.P.

L’engagement discret et non moins efficace des bénévoles dans l’organisation du salon Capr’Inov est à l’image de ce que sont ces éleveurs. Leur dévouement collectif est tel que tous les deux ans, Niort perd son statut de « capitale des mutuelles pour devenir le point de ralliement mondial de la filière caprine », dixit Thierry Jayat, président de l’événement. Mercredi 23 novembre, au parc des expositions de Niort Noron, la planète chèvres leur rendait hommage. Avec sincérité mais sans esbroufe. Comme si l’humilité était un trait de caractère commun à tous les éleveurs caprins. Geneviève Barat, vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine, à travers son allocution au cours de l’inauguration, nous propose d’y croire. « Les éleveurs de chèvres ont conscience de leur fragilité. En conséquence, ils avancent prudemment et ont pour principe de jouer collectifs ». Un fonctionnement auquel ils doivent assurément la bonne santé économique de leur filière. Une réalité que l’élue, également productrice de lait de chèvre en Creuse, préfère évoquer avec discrétion.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 25 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité