Aller au contenu principal

Matériel
Une centrale d’achat pour peser face à la hausse des prix

La Fédération des Cuma des Deux-Sèvres adhère à une SAS commerciale, la CamaCuma, afin d’accéder à du matériel à un prix réduit de 25%.  

Le chargeur télescopique Bobcat TL38.70HF est proposé en location par la CamaCuma.
© DR

Créée en septembre 2020, la CamaCuma est la première centrale d’achat groupé de matériels dans le secteur agricole. Sa création est motivée par la hausse annuelle des prix des équipements agricoles, de l’ordre de 3 à 5 %. « Les Cuma investissent près de 500 millions d’euros par an dans du matériel agricole », rappelle Yves Mary Houdmon, le président de CamaCuma, agriculteur dans le Maine-et-Loire.  L’objectif de CamaCuma est de proposer aux Cuma du matériel agricole de qualité à un prix réduit de 25 % », déclare-t-il.

La centrale d’achat repose sur un processus simple : à partir des données de comptabilités de 80 % des Cuma (investissement, prix et rapidité de renouvellement des matériels agricoles), les besoins en matériels sont traduits en appels d’offres auprès des constructeurs, avec le souci de privilégier les marques françaises.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité