Aller au contenu principal

Point de vue
Une année à fruits goûteux

Yves Gazeau, président du syndicat des arboriculteurs des Deux-Sèvres, qualifie la récolte 2007 de "goûteuse".

- La cueillette a débuté fin août. Peut-on d’ores et déjà qualifier la récolte 2007 ?
Yves Gazeau : Les chaleurs des mois d’avril et mai nous annonçaient des fruits très gros. Le temps froid et humide des mois de juin, juillet et août a ralenti la vie du verger, pondérant le grossissement des pommes.
Outre les excellentes conditions de récolte, le soleil de ces derniers jours accroît le taux de sucre des pommes. Cette année, ce sont des fruits goûteux qui se retrouveront sur le marché.
- À propos de marchés, les débouchés sont-ils dynamiques cette année ?
Y. G. : En Gâtine, nous vivons actuellement les prémisses de la mise en marché. La récolte est juste commencée. Après un été difficile pour les fruits à noyau, nous sommes réservés quant aux prix pratiqués en ce début de saison. Actuellement, la période est plutôt calme. Mais, la particularité du climat de cette année annonce un télescopage des calendriers. Du nord au sud de l’Europe, les dates de récolte se sont concentrées. La marchandise arrive massivement sur le marché. Nous nous attendons à quelques turbulences dans les semaines à venir. Nous espérons toutefois une amélioration rapide de la situation. Effectivement, dans les pays de l’est la production est en nette baisse, de 50 % par endroits à cause du froid. En moyenne, la récolte européenne devrait connaître une baisse qui pourrait varier entre 10 % à 17 %, permettant un redressement des prix à moyen terme.
- Il y a un an, à la Fête de la pomme à Secondigny, vous parliez d’un éventuel Label rouge pour la pomme Clochard. Qu’en est-il ?
Y. G. : Label rouge ou non ? Nous ne savons pas encore très bien. Une commission va réfléchir à la voie à suivre pour valoriser cette variété, fleuron de la Gâtine. Nous souhaiterions la mise en place de nouveaux vergers. Mais une demande dynamique est la condition à ces nouvelles plantations. Tout reste à faire.
- Pourquoi s’engager dans une telle démarche ?
Y.G. : En associant le territoire de Gâtine à la pomme Clochard, nous valorisons notre terroir. Cette variété serait comme la carte de visite des arboriculteurs de notre région.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
[En images] Retour sur la Fête de la Terre 2022 à Aigrefeuille-d'Aunis
La Fête de la Terre des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime avait lieu samedi 27 et dimanche 28 août à Aigrefeuille-d'Aunis…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Démonter les a priori sur l’agriculture le temps d’un salon
Impliquée dans la préparation du salon Ambiance Terre depuis plusieurs années, l’équipe organisatrice verra aboutir, du 23 au 25…
Une vente qui fait débat
En agriculture, le sujet des terres et de leur vente échauffe souvent les esprits. C’est le cas avec une exploitation importante…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Publicité